Compte rendu sur la 3ème réunion publique

Compte rendu sur la 3ème réunion publique

Compte rendu sur la 3ème réunion publique

Elle s'est tenue le 18 octobre 2018 au centre AgroParisTech de Nancy, les présentations étaient accès sur les premiers résultats de recherche en extractibles sur les nœuds et les écorces

En tant que coordinateur, Francis Colin a rappelé que cette 3ème réunion publique du projet succédait à

-la 1ère réunion, le 5 avril VÉRIFIER qui portait sur un retour sur la réaction de la filière à l'émergence d'une nouvelle filière forêt-chimie
-la 2e réunion focalisée sur la présentation du prototype d'outil d'aide à la décision (OAD).

La réunion du 18 octobre 2018, labellisée comme la précédente par le TIGA « des hommes et des arbres » avait pour objectif de présenter les premiers résultats des analyses d'échantillons, notamment sur le sapin.
Francis Colin a présenté succinctement le projet « Extractibles des Forêts de l’Est » (EXTRAFOREST) :

  • L'opportunité : une demande croissante de biomolécules à mettre en regard de l’abondance et de la diversité de la ressource chimique dans la forêt française, et dans le Nord-Est de la France (Grand-Est + Bourgogne Franche Comté) en particulier ;
  • Les objectifs : Mieux connaître les ressources chimiques en forêt en en industrie du bois en termes de quantités, composition, fractions les plus riches ; faire connaître ces ressources aux acteurs de la filière forêt-bois et de la chimie ; construire et approvisionner en données un OAD ;
  • les composés chimiques du bois en distinguant les composés formant les structures (cellulose, hémicelluloses et lignines) et les composés non structuraux, récupérés par gemmage ou comme extractibles par des solvants organiques et/ou l’eau ; le premier type est valorisé par les produits bois d’œuvre, bois d’industrie, bois énergie et par la chimie lourde (papeterie, production d’éthanol, de celluloses de spécialités…) dans des marchés de volumes importants et valeur ajoutée modérée tandis que le second type peut être valorisé dans les domaines tels que  la cosmétique, pharmaceutique, alimentaire, les matériaux innovants…dans des marchés de moindre importance à plus forte valeur ajoutée ;
  • Grand Est et Bourgogne Franche-Comté constituent des régions fortement boisée disposant d’un dense réseau d’industries du bois mais ou de grandes unités d’extraction sont absentes contrairement à la Grande Aquitaine ;
  • Les financements proviennent du MAA, du FEDER Lorraine, du Labex Arbre, de l’ADEME et de la région Grand-Est, pour un total de plus de 1 200 000 Eros sans compter le salaire des permanents ; le projet dure du 1er juillet 2017 au 31 décembre 2021 ; il a donc une durée de 54 mois, divisée en 9 semestres ;
  • Les pôles FibresEnergiVie et IAR ont labellisé le projet ;
  • La rencontre d’aujourd’hui était labellisée par le TIGA « Des hommes et des arbres » ;
  • Les laboratoires de R&D et les personnes qui doivent acquérir les connaissances sont : le LERMAB, le Critt Bois, l’IGN, le BETA, l’UMR INRA-SILVA ; interviennent secondairement l’UMR Biofora de Orléans, l’ONF (C Deleuze, F Lévy), et le FCBA (Alain Bouvet) ; Un oubli : Béatrice Richard qui analyse les données de la littérature
  • Les 3 grandes tâches : T0 Management, T1 Acquisition de connaissances, T2 diffusion des connaissances.
  • La base de données Wood_DB, la prestation d’étude des marchés, la prestation de stratégie de communication ;
  • Quatre comités consultatifs formés d’acteurs de la filière forêt-bois et de la chimie accompagnent les recherches académiques :   1. Echantillonnage – Ressource ; 2. OAD ; 3. Aspects humains ; 4. d’aide à la diffusion ;
  • moyens techniques au service du projet : Moyens techniques : dans l’ Infrastructure Scientifique Collective Silvatech (Nicolas Angeli, Julien Ruelle, Charline Mola) : tomographie à rayons X, analyses chimiques à chromatogramme…

Lire le compte rendu complet

Date de modification : 05 juin 2023 | Date de création : 25 janvier 2023 | Rédaction : Corinne Martin