[GE - 06/2020] Dossier de presse

[GE - 06/2020] Dossier de presse

[GE - 06/2020] Dossier de presse

La bio-économie voit depuis quelques années ses activités se diversifier notamment par la redécouverte du bois chimie. Ce dernier permet d’apporter des alternatives complémentaires et durables aux molécules pétro-sourcées tout en optimisant l’économie de la filière forêt-bois, qui représente aujourd’hui plus de 60 milliards de chiffres d’affaires.

C’est dans l’objectif d’étendre le potentiel de cette filière que le projet Gemm_Est a décidé de se concentrer sur l’étude du gemmage, pour récupérer de l’oléorésine sécrétée par les résineux suite à une blessure. Depuis quelques années, les initiatives pour l’exploitation de cette ressource issues du pin maritime se multiplient en Espagne et dans le Sud-ouest de la France. Dans l’Est de la France, la pratique n’a pas encore été réintroduite, malgré l’importante quantité de résineux.

Gemm_Est est le lauréat de l’appel à projet Mirabelle+ 2018 de Lorraine Université d’Excellence. Grâce à son équipe pluridisciplinaire, il ambitionne d’arriver en deux ans à :

  • apporter des bases scientifiques et techniques pour identifier les essences les plus intéressantes ;
  • alimenter le dialogue entre les chimistes et les acteurs de la filière forêt-bois afin de connaître les conditions permettant de valoriser cette ressource et optimiser son exploitation.

Si Gemm_Est concerne aujourd’hui le Grand Est, demain les résultats obtenus pourront servir toute ressources forestière contenant les essences étudiées, en France et au-delà.

Francis colin.png

 

Francis Colin
Directeur de recherche INRAE
Coordinateur du projet Gemm_Est

 

philippe.png

 

Philippe Gérardin
LERMAB, Professeur des Universités
Responsable des études chimiques


 

Date de modification : 01 août 2023 | Date de création : 08 juillet 2020 | Rédaction : Théo Brisset