Focus filière forêt-bois

Focus filière forêt-bois

Focus filière forêt-bois

Entretien avec Louis Tiers, competitive intelligence manager au pôle IAR.

ExtraFor_Est explore les pistes pour valoriser les molécules contenues dans les nœuds et les écorces des forêts de l’Est et de Bourgogne-Franche-Comté. L’étude de marché confiée au pôle IAR va permettre aux acteurs de pouvoir se projeter et les inciter à engager les investissements nécessaires. 

Identifier les molécules… et leurs usages 

ExtraFor_Est a pour objectif de structurer la filière extractible du bois dans les régions Grand-Est et Bourgogne-Franche-Comté. Pour cela tout un ensemble d’actions sont mises en place afin d’identifier les meilleurs gisements de molécules sur l’arbre et d’estimer le potentiel productif des forêts. En parallèle, un travail important est mené sur les possibilités de valorisation de ces extractibles. Et c’est là qu’entre en jeu l’étude de marché. 

Cette étude doit analyser les marchés potentiels et vérifier leur pertinence pour in fineconvaincre les acteurs de la filière chimie du bois (de l’amont forestier jusqu’à l’utilisateur des molécules) de se structurer et d’investir dans les outils nécessaires à l’émergence d’une véritable filière d’avenir. 

Trois critères pour évaluer la pertinence des marchés 

Le premier répond à un enjeu technique : l’adéquation entre les volumes (demande / production) de molécules. Il est nécessaire de trouver un équilibre qui permette aux exploitants et à l’industrie du bois de commercialiser leurs propres volumes de production d’une part. D’autre part de répondre aux exigences industrielles des utilisateurs de molécules. 

Le deuxième critère s’inscrit dans une logique de rentabilité : les produits de ces marchés doivent dégager une valeur ajoutée qui doit être supérieure aux valorisations actuelles. Cette prévision de gain permettra d’enclencher les investissements nécessaires au développement des filières. 

Enfin, le troisième critère correspond à un impératif de filière : ces marchés doivent avoir une pérennité dans le temps (durée de renouvellement des produits) suffisante afin de rentabiliser les investissements qui seront nécessaires pour développer la filière. 

L’ambition de l’étude est d’apporter des preuves aux acteurs de la chaine de valeur de la forêt qu’il y a des marchés solides et donc qu’il est pertinent de se mobiliser pour réaliser les aménagements nécessaires dans la chaine logistique du bois permettant l’extraction de molécules. 

Le pôle IAR à l’œuvre 

La réalisation de cette étude a été confiée au service intelligence économique du pôle IAR qui travaille au quotidien pour favoriser la compétitivité de ses membres. Spécialisé dans la valorisation de la biomasse à des fins alimentaires et non alimentaires), le pôle IAR fédère un réseau de 400 adhérents qui couvrent toutes les chaînes de valeur de la bio-économie. Le pôle IAR a accompagné plus de 300 projets d’innovation, représentant un montant de 1,8 milliards d’euros d’investissement. L’équipe IAR intervenant sur l’étude ExtraFor_Est (Louis Tiers et Valentin Dubois) va analyser les marchés et confirmer leur intérêt à travers des interviews qualitatives auprès des donneurs d’ordre industriel. Le travail a débuté au mois de juin 2019 et s’achèvera début 2020.

Date de modification : 05 juin 2023 | Date de création : 29 juillet 2020 | Rédaction : Théo Brisset